Category: mariage

INAUGURATION du nouvel atelier showroom

S A V E  T H E   D A T E & get dressed

Pour bien commencer l’année, je suis heureuse d’inaugurer le nouvel atelier / showroom En compagnie des perdrix

vendredi 26 janvier de 18h à 21h
53 bd Bonne Nouvelle à Montpellier.

Dress code GREEN ADDICT : portez du vert !!! *( vêtement, accessoire…)

AU PROGRAMME  :

Décor végétal & mise en lumière : Sarah Ménager décoratrice florale et événementielle
Photobooth In the woods : Sarah Ménager / Marielle Maury
Candy Bar BIO : Katia Pomeon/ Adéquation Mariage
Dégustation de thé  : Laure Ouaguenar / Wantit
Apéritif BIO : Paola Meloni/ La cuisine verte
Guitare : Benoît Marius

Suivez les préparatifs, des photos et plus d’infos sur la page facebook de l’événement

En 2018, l’atelier voit la vie en vert !

L’atelier poursuit son évolution en s’inscrivant  dans une démarche « slowmade » et éco-consciente  : les soies BIO labellisées GOTS (Global Organic Textile Standard) font leur apparition auprès des prestigieuses dentelles de Calais. Et c’est pour marquer symboliquement cette évolution que le showroom se pare de vert pour son inauguration.

Plus d’informations : Marielle Maury 06 08 86 93 88

Interview de la créatrice de robes de mariée Marielle Maury

Etre créatrice de robes de mariée sur mesure implique aussi beaucoup d’autres activités que la création et la réalisation des robes de mariée. Cela nécessite, comme tout entrepreneur, de réfléchir à sa stratégie, son positionnement, ce que l’on a envie d’apporter en plus à ses clients…

Et il est important d’être bien accompagnée pour ce faire.  C’est dans le cadre d’un accompagnement par la  CCI de l’Hérault que cette interview a été réalisée, après un workshop en petit comité autour de la méthode dite du « Business model canvas », en français le « nouveau modèle économique ».

L’occasion d’entrer dans l’atelier de création de robes de mariée, de voir une partie du travail à la main, avec des techniques utilisées dans la haute couture, de voir quelques-unes des créations sur mesure, et pour celles et ceux qui connaissent déjà le lieu, de se replonger quelques moments au sein du salon d’essayage, douillet et accueillant.

Reportage réalisé par Olivier Brachard de l’agence Ma petite Industrie, photos des créations Valérie Raynaud

Choisir une robe de mariée adaptée à une (très) chaude journée d’été – robe de mariée créateur Montpellier

Un mariage à Montpellier en été, comme dans le sud de la France, est un des rêves de beaucoup de futurs mariés : cérémonie dans le jardin ou sur la plage suivie d’une belle fête illuminée de lampions sous les étoiles…

Mais l’été dans le sud (et ailleurs ! ), est souvent synonyme de fortes chaleurs. 35°C et au-delà sont des températures communes ; alors comment prévoir au mieux pour que sa robe de mariée à Montpellier ou ailleurs, soit adaptée à une chaude journée ? Car s’il y a un jour pour lequel il est nécessaire d’être à l’aise, c’est bien celui-là !

Comme la plupart des mariages se déroulent quand même en été, la question est souvent abordée avec la future mariée à l’atelier, dès le début de la création de la robe. Le confort ne doit pas être le dernier des critères, et il existe plusieurs solutions. Tout en gardant en tête de liste le style et le raffinement de la tenue !

Si vous êtes sensible à la chaleur, voilà un certain nombre d’éléments qui vous aideront à affiner votre choix.

Et le premier conseil bien sûr : n’hésitez pas à demander leur avis aux différents professionnels pour vous aider à anticiper au mieux cette question.

Les dentelles sont vos amies

Leur succès ne se dément pas, non seulement les dentelles sont tendance, mais elles sont parfaites pour un (chaud) mariage estival. Très logique puisqu’elles sont faites de « trous » et de motifs. De densité, forme et dessins variant à l’infini, (voir article « comment choisir sa dentelle »), elles habillent avec élégance tous les styles et toutes les morphologies.

La meilleure manière de les porter ⇒ directement sur la peau, pour faire ressortir le motif de la dentelle, en jouant sur la transparence

Le détail + + ⇒ choisir une dentelle légère, aérienne, que l’on sent à peine sur la peau, comme la dentelle Chantilly ou la dentelle de Calais à motifs légers

Les écueils à éviter ⇒ Bien choisir sa dentelle et ne pas lésiner sur la qualité :  demandez l’origine et préférez les véritables dentelles de Calais. Les dentelles bon marché, outre leur aspect « cheap », peuvent s’avérer peu agréables à porter avec la chaleur…

Une robe dos-nu

Là aussi la tendance rejoint l’aspect pratique : une robe de mariée dos nu, une robe de mariée décolletée dans le dos pour éviter les coups de chaud ! C’est beau, élégant, et il y a plusieurs manières de les porter.

La meilleure manière de porter un décolleté dos ⇒ un dos nu loose et très bas, pour un effet bluffant garanti (et très agréable à porter par temps chaud ! ). Plus près du corps et avec bretelles si vous avez besoin d’un minimum de maintien.

Le détail + + ⇒ une robe de mariée avec un décolleté dos sur-mesure, dessiné directement sur vous ! La meilleure manière d’avoir un décolleté qui tombera parfaitement et mettra en valeur le port de tête, la chute de rein, les épaules…. Et pour un look encore plus raffiné, un collier de dos, ou un cristal swarovski

Les écueils à éviter ⇒ ne pas céder à la mode si vous ne vous sentez pas à l’aise avec un dos nu ! Pour garder cet esprit de légèreté, optez pour un dos entièrement en dentelle, ou un crop-top / cardigan dans une très belle dentelle de Calais à passer sur votre robe. Un plus si vous souhaitez le reporter par la suite !

Des matières légères et naturelles

Fuyez les matières synthétiques !! Polyester ou Nylon (que l’on retrouve plus fréquemment que l’on ne croit sur les robes de mariée !!) sont les matières les plus inconfortables quand il fait chaud. Choisissez une robe de mariée en matières naturelles, comme la soie bien sûr, mais également le coton ou le lin, voire la viscose. Portez la même attention aux doublures, car elles sont directement au contact de la peau.

Bien sûr le choix se portera sur les matières les plus légères, comme la mousseline, le crêpe georgette, l’organza, le tulle de soie…

La meilleure manière de les porter ⇒ une coupe sobre pour flatter la silhouette et mettre en valeur la beauté des matières,

Le détail + + ⇒ choisir ses matières en faisant faire sa robe de mariée sur mesure, jouer sur la légèreté des matières, l’ampleur, les superpositions et transparences

Les écueils à éviter ⇒ les soies plus « lourdes » comme le doupion, le radzimir, le satin duchesse, le damassé… sont magnifiques mais peuvent tenir très chaud ! Comme les couches de tulle multiples… Il faudra alors envisager une coupe de robe de mariée « aérée » (cf dernier paragraphe)

Une robe courte

Une évidence par temps chaud ! De la mini à la longueur aux genoux, en passant par la longueur au-dessus de la cheville, il y a énormément de variantes. Chaque silhouette y trouve son compte, du look le plus détendu avec une belle ligne en A, au plus chic avec les robes cintrées des années 50.

Mes versions préférées ⇒ une robe de mariée au look de Grace Kelly, en association avec une belle dentelle et des tissus légers, ou la version très moderne d’une robe de mariée dos-nu art déco, ultra-légère !

Le détail + + ⇒  ajouter une traîne ou une sur-jupe amovible : pour une version plus habillée et surprenante pour la cérémonie.

chaussures de mariée et accessoires

Chaussures

Oubliez les chaussures fermées ! De même que les bas. Même si l’on vous dit que les escarpins c’est plus chic, et que les bas, c’est quand même joli. A plus de 35°C on n’a qu’une envie, c’est de les enlever !

Il y a énormément de choix de la véritable tropézienne pour un look bohème aux sandales à talons plus  habillées, en passant par les peep-toe (juste ouvertes sur le bout des orteils), pour celles qui n’oseraient pas les sandales. En cuir de préférence, les porter avant le mariage pour les faire à votre pied et éviter les ampoules le jour J… Et pour celles qui sont sensibles à la chaleur (pied et chevilles qui gonflent), éviter les chaussures à bride sur la cheville.

Le must : osez vous faire faire une paire de chaussures sur mesure, le vrai sur-mesure, avec choix des matières, prise de votre empreinte de pied : design et confort absolu…

 

Dessous

Les plus simples possibles, car vous aurez une robe légère et bien souvent de couleur claire. Le must : les invisibles sans couture, d’une couleur chair le plus près possible de votre carnation. Bien sûr, selon les décolletés, certaines se passeront de soutien-gorge (et s’adonneront au bronzage sans marque…). Attention aussi aux soutien-gorge adhésifs, les fortes chaleurs et la transpiration ne font pas toujours bon ménage avec l’adhésif .

N’hésitez pas à demander conseil, dès le début de votre recherche, car il existe différentes solutions dans la construction d’une robe de mariée sur mesure pour combiner soutien, structure et légèreté.

Voiles et parures de tête

Si vous portez un large décolleté ou un dos-nu et que vous souhaitez pouvoir le couvrir légèrement (pour la cérémonie par exemple), un voile de mariée en tulle pourra compléter votre tenue avec douceur et subtilité, tout en légèreté. Uni ou bordé d’une fine dentelle, longueur aux coudes ou version XXL, avec un peigne, une couronne de fleurs, une tiare… une multitude de choix pour s’adapter à chaque style !

Le must : la douceur et la légèreté incomparable d’un tulle de soie, avec une bordure de fine dentelle, assortie à votre robe de mariée

Cependant….

« je veux une robe de mariée structurée »

Vous ne vous sentez pas à l’aise dans une robe fluide, vous préféreriez une robe plus structurée, avec plus de maintien. L’accent sera alors porté sur le buste en utilisant des coupes structurées et des tissus avec de la tenue, alors que le bas de la robe pourra être travaillé avec plus de légèreté.

«  je veux une robe de mariée avec des manches »

Pour le côté chic ou parce qu’on souhaite couvrir ses bras, les manchettes, manches courtes, manches trois quart ou longues habillent une tenue. Préférez bien sûr la dentelle, pour le raffinement mais également la légèreté.

Une autre alternative : de larges manches en mousseline ou tulle, telles les manches papillon ou manches pagode. Il existe de nombreuses possibilités selon le style de la robe, demandez conseil !

«  je veux une robe de mariée évasée, avec du volume »

Malgré tout, votre rêve à vous, c’est une robe évasée, volumineuse, et tant pis pour la chaleur. Préférez un haut bustier, ou décolleté dos et bras nus, et optez pour un jupon cerceau pour donner du volume, plutôt qu’un empilement de couches de tulle. Cela vous maintiendra « ventilée » un minimum !! Et autant que possible, éviter les tissus synthétiques…

Crédits photo  : Valérie Raynaud, Alex Tome, Lucie Py, Aurélie Demarez (Lili Click), En compagnie des perdrix

Une mariée bohème en hiver

Robe de mariée bohème et cape sur mesure pour l’hiver

L’année dernière, la saison des mariages a commencé tôt avec un très joli projet hivernal : la création d’une robe de mariée bohème en crêpe de soie et dentelle, et sa petite cape assortie en laine doublée de fausse fourrure toute douce… car un 31 janvier, impossible de faire l’impasse sur une pièce qui va tenir chaud, même dans le sud !

Dentelle et crêpe de soie, valeurs sûres du chic bohème, même en hiver !

Une robe de mariée d’hiver, c’est un peu comme une gourmandise, d’autant plus délicieuse que c’est en général peu courant.

Cette robe à la ligne élancée, coupée dans un crêpe de soie un peu plus épais que pour une version « estivale », donne la part belle à une dentelle Chantilly aérienne, mettant en valeur le dos en dentelle travaillé en totale transparence.

Cordelette au fil d’argent et perles de verre : le chic des détails raffinés

Les détails raffinés donnent le ton des finitions : une cordelette assortie au coloris de la cape, tissée de fils d’argent, borde l’encolure et se poursuit dans le dos formant un pendentif avec des perles de verre réfléchissant la lumière.

De délicats boutons en verre transparent, chinés en brocante, ferment le dos de dentelle. Le bas de la robe, sobre devant, s’orne de plis harmonieux dans le dos, donnant de l’ampleur à une légère traîne.

Une cape d’hiver en flanelle pour réchauffer la mariée avec style

Il était bien sûr primordial de trouver un complément de tenue pour tenir chaud à la mariée à l’extérieur. Un élément important pour la mariée : pouvoir reporter la cape par la suite, avec une robe, ou avec un jean ! Son choix s’est porté sur une très belle flanelle de laine Made in France, d’un joli coloris taupe-rosé, assortie d’une très belle (fausse) fourrure de couleur ivoire, pour la chaleur et la douceur !

Cette cape d’hiver en flanelle aux lignes nettes, adoucies par la fourrure, a été créée pour mettre en valeur la coupe de la robe. Des découpes travaillées, un pli creux au dos, un col officier et des détails raffinés lui donnent un style unique, masquant momentanément le haut de la robe… pour découvrir le haut en dentelle une fois la cape enlevée !

Une très jolie tenue pour une mariée bohème vraiment adorable, qui s’est totalement prise au jeu de la création sur mesure, et qui m’a fait confiance tout au long de son projet.

Reportage en images le jour du mariage par Valérie Raynaud photography ; coiffure Céline Carles coiffure ; mise en beauté et maquillage Teva Quesada maquilleur ; bouquet Perols Fleurs

Et quelques photos prises lors de la traditionnelle prise de vue de livraison de la robe (photos atelier en compagnie des perdrix)

Mariage d’hiver entre New-york et Montpellier

Un mariage d’hiver aux tons lumineux

Voilà presque un an maintenant que Jennifer et Xavier se sont dit oui, avec famille et amis, entre Clermont l’Hérault et Pézenas. Une jolie fête sur plusieurs jours, la famille de Jennifer venant des Etats-Unis.

Un joli mariage hivernal, avec pour thème de fond de la réception du samedi, une forêt enchantée, des tons gris, argent, bleutés… une mise en scène lumineuse orchestrée par Histoire d’Ange Mariage au restaurant Côté Mas

Pour les tenues (car il y en avait 3), ce fut une vraie collaboration, pour un résultat des plus personnalisés et des plus original, chargés de sens et d’émotion…

Jennifer a reçu d’une de ses grands-mères, femme du monde à New York, des tenues de couturier d’une qualité exceptionnelle… Plus précisément une robe et un manteau qui représentent pour elle des souvenirs particuliers. Nous avons donc pour les deux premiers moments du mariage travaillé sur ces pièces vintage, et pour la partie « soirée » du mariage, créé une robe lumineuse brodée de sequins, évoquant l’hiver.

Une robe de cocktail vintage pour la réception en famille

Cette robe originale par son damassé couleur noir/doré, et dont le haut en velours noir était en parfait état, correspondait à la stature d’une femme des années 50. J’ai donc refait un haut en velours de soie noir, à l’identique, mais aux mesures plus actuelles et élancées de Jennifer. Un résultat bluffant, et so chic ! Et un vêtement chargé de sens et d’histoire(s) pour recevoir sa famille le vendredi soir avant la noce.

Un manteau de mariée vintage rebrodé pour le mariage civil

Un autre trésor, ce manteau tellement années 60, au graphisme marqué, et à la coupe sublime ! Seulement quelques ajustements à faire sur les fermetures, et c’était parfait pour la cérémonie civile. Pour apporter une touche de lumière et de personnalisation, des éléments de montre ancienne provenant de son autre grand-mère (toujours du sens !!) et des cristaux Swarovski ont été brodés sur les motifs. Un effet « waouh » garanti, et un look vintage qui a remporté beaucoup de succès pour la cérémonie civile !!

Une robe de mariée d’hiver couture, comme saupoudrée de givre

Et enfin, pour la soirée, une robe inspirée par l’hiver, le givre, la lumière… Un organza de soie gris pâle joue avec la lumière renvoyée par les sequins argent brodés sur le dessous de la robe, et formant ainsi une trame qui va décroissante, pour ne retrouver plus que quelques sequins sur le haut de la robe, rehaussés ça et là de perles « cristal », scintillant comme du givre. Un patient travail à la main pour donner cet effet ; découpes, coutures invisibles, broderies… Mais un résultat tout en subtilité qui joue merveilleusement bien avec la lumière….

Prochaine étape de l’histoire : la cérémonie à New York, dans la famille de Jennifer !

Voilà le résultat en images ! Les photographies du jour J ont été prises par Catherine Changarnier

Merci Jennifer pour cette belle aventure et beaucoup de bonheur à vous tous !!

Choisir la dentelle pour sa robe de mariée

Dentelles et guipures pour robe de mariée sur mesure

En ces temps de recherche de LA robe pour le jour J, nombreuses sont les futures mariées qui s’activent pour trouver la robe idéale.

Qu’elle soit d’esprit bohème, vintage, champêtre, ou chic et rock, la future mariée d’aujourd’hui aime la dentelle, et la belle dentelle. Je ne crois pas avoir de projet en cours sans au moins un peu de dentelle ! A mon grand plaisir d’ailleurs, car j’aime tout ce qui est délicat, aérien, léger… bref, comme la dentelle.

Mais comment s’y retrouve-t-on dans ces dentelles ? Car bien sûr il n’y en a pas qu’une sorte, et quand on commence à s’y intéresser, cela donne presque le tournis !

Alors sans prétention aucune, voilà un article qui j’espère, donnera un petit aperçu de la diversité des dentelles, de leur beauté et de leur caractère singulier.

La dentelle française : un savoir-faire unique !

Tout le monde connaît de nom la dentelle de Calais, c’est même devenu un signe de qualité.

Les principaux fournisseurs sont encore aujourd’hui à Calais et Caudry, l’une des régions principales de fabrication de la dentelle (il en existe d’autres !). Des maisons de renommée mondiale proposent à la haute couture, à l’industrie de la mode et aux créateurs leurs productions de dentelle, avec des motifs innombrables, des couleurs qui se renouvellent à chaque saison et des innovations techniques qui renouvellent le genre.

Et bien sûr, les robes de mariée sont en premier lieu concernées par toutes ces jolies dentelles !

Les dentelles sont aujourd’hui fabriquées dans des mélanges de matières, pour les plus courantes : polyamide/nylon pour la souplesse du tulle de base, viscose pour la brillance des motifs, coton pour l’aspect mat et le « remplissage » des motifs. La soie et les fils métalliques viennent apporter leur brillance à des dentelles d’exception.

 

Le tulle : la base de la dentelle

La plupart des dentelles sont réalisées sur une base de tulle, à la maille spécifique en forme d’alvéole (le point de Gênes). Les motifs sont réalisés sur cette base, par des métiers à tisser spécifiques qui fonctionnent aujourd’hui encore sur le même principe que les métiers du XIXè siècle, lorsque la production fut mécanisée.

 

Les plumetis et « petits motifs »

Le tulle plumetis, presque de la dentelle, est léger et s’adapte à toute sorte de projets. En monochrome, transparence ou sur fond de couleur, il est indémodable. Ses variantes, point d’esprit, et autres « petits motifs » apportent du raffinement à la tenue.

◊ pour celles qui ont envie de légèreté et de simplicité bohème-champêtre sur la robe entière ou le corsage ; en plissés, en voile vaporeux ou en superposition ; seul ou en association avec un entre-deux de dentelle pour un effet bohème.

 

Le tulle brodé

Sur une base de tulle en viscose ou soie, des motifs sont brodés, dessinant des semis ou des arabesques des robes au charme résolument champêtre !

Les dentelles fleuries

Les plus connues, car les motifs végétaux et floraux sont la principale source d’inspiration depuis l’apparition de la dentelle. Une infinité de dessins de fleurs, feuillages, associés à des plumetis, des entrelacs, corbeilles, oiseaux…

 

Dentelle de Calais

La plus célèbre ! Sous ce nom générique se cachent en fait plusieurs variantes (points d’Alençon, Chantilly, Malines…), mais pour plus de simplicité nous parlerons ici d’un genre : une dentelle aux motifs floraux bien présents, souvent rehaussée par du fil de coton pour les « pleins », et dont les festons sont souvent le point d’orgue.

◊ Pour celles qui veulent une dentelle dont les motifs ressortent bien sur la peau, une dentelle intemporelle robe entière avec un joli feston dans le bas, top indépendant ou corsage et manchettes ; dos nu avec de beaux festons ; on donne la part belle à la transparence !

Dentelle de Calais « couvrante »

Les motifs sont peu espacés et forment une jolie trame sur l’ensemble de la dentelle, dans l’esprit d’une guipure.

◊ pour celles qui ont envie d’un motif couvrant et bien dessiné sur la totalité de la robe dans un esprit bohème vintage ; sur le corsage, travaillé en transparence avec des dessous chair et des manches longues

Dentelle de Calais « vides et pleins »

A l’inverse de la dentelle « couvrante », cette variante dessine des « vides » et des « pleins » : d’avantage de transparence pour le fond de tulle, et des motifs espacés qui ressortent bien sur la peau.

◊ pour celles qui veulent jouer sur la transparence et les motifs en top blousant avec manchettes ; sur la robe en entier ; on privilégie la souplesse et l’aspect aérien ;

Dentelle Chantilly

D’une légèreté et finesse incroyable, c’est tout en délicatesse que la dentelle Chantilly dessine ses motifs sur la peau, comme un voile raffiné. Motifs fleuris ou géométriques, la dentelle Chantilly joue sur la transparence.

◊ pour celles qui veulent de la finesse et un rendu ultra raffiné

En intégralité sur la robe , on met en valeur les motifs sur un fond de satin blush ou gris perle pour un look plus romantique ; ou en touche, sur le décolleté et les manches ; on n’hésite pas à couvrir entièrement le dos, subtil et très chic ! Associé à un perfecto, on joue le décalage glam rock

Les dentelles rebrodées

Sur une base de dentelle de Calais, ou de point Chantilly, les dentelles rebrodées au cordonnet ou rebrodées de perles sont parmi les plus travaillées. Le cordonnet borde les motifs leur donnant ainsi de la profondeur et de la définition ; les perles et sequins apportent un scintillement et de la lumière sur la dentelle. Souvent retravaillées à la main, ces dentelles nécessitent un certain budget, et sont mises en valeur par une robe à la coupe sobre. Signature de la haute couture, certaines dentelles rebrodées/perlées sont des oeuvres d’art à elles toutes seules

◊ des robes de mariée à l’allure résolument couture

« le plus = le moins » : plus la dentelle est travaillée, plus on privilégie les coupes d’apparence simple ; en totalité sur la robe, ou juste sur le buste et les manches pour une version plus soft

Les dentelles « géométriques »

Les dentelles se parent aussi de motifs autre que les fleurs : les dentelles géométriques déploient des motifs originaux, tout en délicatesse, qu’ils soient franchement dessinés ou sous forme répétitive, on trouve des styles bien différents sous cette appellation, qui apportent une touche fraîche et moderne à la traditionnelle robe en dentelle.

◊ de la modernité et des motifs non figuratifs, pour une robe moderne ou rock, en tous cas originale ! en top indépendant, sur le corsage ou en petites touches sur le décolleté, les manches ; Sur la robe en entier, c’est le choix motif qui guide l’harmonie de la création

La guipure

La guipure n’est pas une dentelle à proprement parler, il s’agit de motifs brodés reliés entre eux (à la différence de la dentelle qui est brodée sur une base de tulle). D’un point de vue visuel, cela nous donne une belle matière avec de beaux motifs, en général assez couvrants, pour un look résolument bohème et vintage. Les motifs sont en général floraux et végétaux, comme pour les dentelles, mais l’on en trouve également des géométriques.

◊ une dentelle assez couvrante pour une robe au look vintage, bohème ou champêtre ; sur le corsage et les manches ; en intégralité sur la robe en ton sur ton ; sur un dos nu avec de beaux festons ; aussi bien en robe longue qu’en robe courte

Zoom sur les festons

Les festons sont les bordures de la dentelle, qui ont en général un motif particulier, travaillé différemment. Ils sont importants pour le choix de la dentelle : la taille du feston, son dessin sont à prendre en compte selon le projet de robe de mariée. On ne choisira pas forcément le même si l’on souhaite une dentelle pour la robe entière, ou seulement pour un corsage avec un joli décolleté dans le dos.

◊ des festons de petite taille pour les décolletés ; des grands festons à très beaux motifs pour le bas des robes pour un résultat spectaculaire

Et la couleur ?

Bien sûr la dentelle aussi se pare de couleurs, que ce soit pour une robe de soirée ou cocktail, ou pour la mariée elle-même : des pastels aux couleurs les plus vives, en passant par le noir, il y en a pour tous les goûts, et les fabricants se renouvellent à chaque collection.

Parmi mes préférées

Et pour finir, quelques-unes des dentelles des dernières collections qui m’ont particulièrement plu, pour leur dessin original, leur souplesse… De nouvelles créations en perspective !

Toutes les dentelles en photo sont issues des meilleurs fournisseurs et sont disponibles pour la création de robes de mariée (sous réserve de stock).
Merci aux fabricants de dentelle pour leur accueil et leur patience, en particulier les maisons Sophie Hallette, Solstiss et Darquer.

En savoir plus :

Future mariée cherche chaussure à son pied

(littéralement parlant)

L’été approchant, les derniers essayages de robes de mariée sur mesure approchent également, avec l’éternelle, mais Ô combien préoccupante question des chaussures de la mariée.Car les derniers réglages d’une robe de mariée sur mesure finissent invariablement par l’ajustement de l’ourlet, et pas d’ajustement sans LA bonne paire de chaussures…Mais quelle est justement la bonne paire de chaussures ?

Petit retour d’expérience partagée avec les mariées des saisons précédentes

Style, couleur, confort, forme, hauteur…. il y a énormément de choix et de possibilités, car heureusement aujourd’hui les futures mariées choisissent leur paire idéale dans une large gamme, et pas seulement dans les chaussures dites « de mariage ». Même si nous en parlons très tôt dans le projet de création de leur robe de mariée, le choix définitif se fait en général assez peu de temps avant la livraison, entre l’avant-dernier et le dernier essayage. Et comme c’est une question qui se pose à chaque fois, voilà quelques conseils et réflexions issus de l’expérience partagée avec mes futures mariées des saisons passées.

Escarpin ou tong ?

TOUT EST PERMIS !! Bien évidemment cela dépend du style de la robe, mais aussi du style du mariage, et surtout du style des mariés ! Aujourd’hui, des stiletto aux tongs, la palette est vaste. Si la robe blanche ou ivoire reste plébiscitée par la majorité des futures mariées, les chaussures et accessoires peuvent être des éléments originaux reflétant la personnalité de la mariée. Ou à l’inverse un élément complétant la tenue mais sachant se faire oublier – y compris au niveau des ampoules !Ce que j’aime : les chaussures un peu inattendues, tout en restant sobre et classe…

Blanc ou couleur ?

Jusqu’à récemment je déconseillais absolument les chaussures blanches, que je trouvais toutes plus moches les unes que les autres (les chaussures dites « de mariage »…), dont le blanc apparaissait toujours terne à côté de la robe, ou encore pire un ton trop clair.
Mais il existe aujourd’hui des collections capsule  » mariage » chez les grandes marques de chaussure qui sont tout à fait réussies, alors c’est une question de feeling !

Certaines opteront pour des couleurs aux tonalités neutres et qui auront l’avantage de pouvoir être reportées par la suite : le taupe, le beige, le gris, le nude, le rose poudré.
Dans la même gamme mais avec un peu de « brillant » le bronze, l’or et l’argent sont des tonalités qui s’accordent très bien avec le blanc ou le crème.
Et bien sûr, si le mariage a un code couleur, et que vous souhaitez le reprendre dans vos accessoires, n’hésitez pas, cela rend votre tenue encore plus unique ! Travaillez-là en dégradé sur vos accessoires, pour un résultat encore plus subtil (corail sur les chaussures, corail foncé sur les ongles, corail orangé pour la pochette par exemple…)

Ce que j’aime : le bronze, que je trouve tellement classe, avec un petit côté rock pour son aspect métallisé ; Les cuirs légèrement scintillants ; et limprimé façon python sur des sandales à talon, pour celles qui osent !

Les talons

C’est tout d’abord une histoire d’habitude et d’envie. Si vous ne vous êtes jamais sentie à l’aise avec des talons hauts, que votre démarche n’est pas assurée, ne misez pas sur le fait que vous allez vous y faire. Restez vous-même comme pour le reste, et choisissez une jolie chaussure d’été sans trop de talon, et surtout, stable.
Pour celles qui aiment prendre de la hauteur, pensez aux chaussures qui comportent un patin à l’avant, le talon est très haut mais la pente moins raide ! On dit qu’un talon de 8 cm peut être supporté assez longtemps (si la chaussure est confortable), au-delà de 10 cm, difficile de les garder longtemps sans dommage pour vos orteils.
Les futures mariées qui ont investi un lieu champêtre, un cocktail sur pelouse ou un dîner sur la plage penseront assez rapidement à un talon assez large, voire des compensées…

Ce que j’aime : peu importe la hauteur, c’est une jolie courbe qu’il faut !

Le confort, sans hésiter

« Bien sûr, c’est du bon sens », dira-t-on ! Mais j’ai souvent été confrontée au dilemme confort/style, pour penser qu’il n’est pas inutile de l’affirmer haut et fort ! Des pieds qui ne souffrent pas, vous n’y pensez pas, et puis c’est tout.
On privilégie les chaussures en cuir, qui s’assouplit, on essaye de les mettre de temps en temps pour les « former », dans le mois qui précède le mariage. Un bon cordonnier peut aussi s’occuper de les détendre.
Pour les mariages dans le sud, n’oubliez pas qu’il peut faire très chaud : n’ayez pas peur de montrer vos orteils, optez pour une jolie paire de sandales !
Et rien ne vous empêche de prévoir une paire de chaussures de rechange. Un seul conseil : gardez la même hauteur de talon ! Les robes de mariée bohèmes, fluides, peuvent difficilement se « remonter », comme pour certaines robes plus classiques, c’est pourquoi le réglage de l’ourlet est très important.

Merci à toutes mes « mariées » qui m’ont gentiment prêté leurs pieds ! Grâce à elles vous aurez peut-être moins d’ampoules, et l’esprit libre pour profiter pleinement de ces beaux moments

Je n’ai toujours pas trouvé ma robe de mariée !!!

Choisir sa robe de mariée est une expérience qui varie beaucoup en fonction de la personnalité de chacune : robe de mariée bohème, robe de mariée chic, coup de coeur, attachement à une marque, désir d’un modèle unique, longue réflexion… Ou improvisation !! Si certaines s’y prennent très en avance, la plupart commencent à y penser à l’automne, lorsque les collections sortent. Mais il m’arrive chaque année des mariées « improvisées », c’est-dire se mariant dans l’été, et toujours sans robe (ou projet de robe) au printemps.

Vous êtes dans ce dernier cas ?

Que ce soit :

  • une demande en mariage toute fraîche, et pas envie de reporter la date !
  • vous ne vous doutiez même pas qu’il y avait une saison pour les robes de mariée 😉
  • vous avez perdu du poids de manière importante
  • vous avez eu un bébé il y a peu ou vous êtes enceinte
  • vous avez essayé des robes de mariée et n’avez pas trouvé VOTRE robe
  • vous n’avez pas eu le temps de vous en occuper

PAS DE PANIQUE !

Il n’est pas trop tard, et vous n’avez pas forcément à vous rabattre sur une solution qui ne vous conviendrait pas tout à fait.

L’avantage de faire créer sa robe de mariée sur mesure dans ce cas, c’est que nous maîtrisons l’ensemble de la création et donc du planning. Pas de commande à faire à l’usine dans un délai imparti !

Bien sûr cela dépend des commandes déjà en cours et de la date du mariage ; il faut compter environ 4 mois entre le début du projet et la livraison, pour avoir le temps de programmer les essayages nécessaires, faire le choix du design et des matières qui feront de votre robe une robe de mariée unique

Alors n’hésitez pas RENSEIGNEZ-VOUS !

Et pour vous motiver, voilà un échantillon de nos robes de mariée créateur sur mesure réalisées les années précédentes

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google