Category: Design

Un décolleté dos ? 5 solutions pour conjuguer style et maintien

une robe dos-nu sur mesure

Depuis 5 ans, grâce à toutes les mariées qui m’ont fait confiance, nous avons pu tester ensemble différentes options qui permettent d’avoir une robe de mariée avec un joli dos nu sans transiger sur le maintien.
Petite poitrine ou formes généreuses, certaines d’entre nous rêvent de cette robe de mariée dos nu mais n’osent pas se retrouver « sans rien ». Question de feeling très personnelle ! Et plus qu’importante, car il est impératif pour moi que la future mariée se sente confiante, sûre d’elle, pour profiter à 200% de ces beaux moments lors du mariage.
Alors pour celles qui n’envisagent pas une robe sans maintien, voici un topo des solutions qui vous permettent d’envisager une tenue de mariage dans laquelle vous vous sentirez bien, sans rien vous interdire. Solutions testées et approuvées par les mariées elles-mêmes !!

1.  L’art de conjuguer dos nu et maintien !

Mon premier conseil, sera de vous faire faire une robe de mariée sur-mesure ! On va me dire que je prêche pour ma paroisse ( et on aura raison ;-)) , mais d’expérience, c’est la seule manière d’avoir un résultat à la hauteur de vos espérances… Car c’est un savant dosage entre le maintien et la profondeur du dos nu qui se dessine sur vous, lors de l’essayage de la toile (le brouillon de la robe), en fonction de comment vous vous sentez dedans.  » Un peu plus bas ? oui ? Là vous ne vous sentez plus maintenue, alors on remonte d’1 petite cm…. » C’est pour moi une scène classique, presque incontournable à l’atelier !
Et puis, une robe unique pour une personne unique, c’est pas mal non ?

2. Des bretelles travaillées comme des bijoux

Un buste ajusté et des bretelles qui se font belles, voilà de quoi maintenir la poitrine sans rien céder à la profondeur du décolleté ! La seule règle à respecter : la largeur de la bretelle doit être proportionnelle à la taille de la poitrine, et deux points d’accroche sur le côté du dos pour un maintien latéral. Après, forme, matière, tout est permis !!

Des bretelles en passementerie au fil d’argent

Jeu de bretelles avec bijou/broderie de perles

3. Une robe de mariée au décolleté dos inversé

Une robe de mariée sur mesure au décolleté ouvert dans le bas du dos, outre son originalité, permet également de pouvoir porter un soutien-gorge (en remontant bien les bretelles). Une alternative très intéressante si vous ne vous sentez pas de vous passer de votre soutien-gorge à bretelles. Un soutien-gorge couleur chair associé à un joli haut en dentelle travaillé en semi-transparence, associé à une jupe fluide ou courte évasée, et le tour est joué.

Version courte

Version longue / Voir la publication de cette robe sur Love my dress

W

4. Illusions d’optique

Choisissez un top en dentelle au dos plongeant, ou avec une découpe originale, et une robe de dessous avec bretelles, ou sur une base bustier –  fait sur mesure impérativement ! (garantie d’un soutien adéquat). Et la superposition, les jeux de transparence feront le reste….

Une découpe mettant en valeur la dentelle du petit haut, porté sur une robe à bretelles avec découpe poitrine.

nsive care

Version longue / Voir la publication de cette robe sur Love my dress

Une robe bustier dont le décolleté dos a été travaillé au centimètre près pour assurer maintien et ce joli plongeant.
Un top et une jupe en crêpe de soie : la coupe du top permet de porter un soutien-gorge tout en gardant fluidité et légèreté.

Merci à toutes mes jolies mariées et modèles qui m’ont fait confiance, et qui me permettent aujourd’hui de rendre compte de nos expériences ; merci aux photographes Agnès Colombo, Nicolas Simo, Valérie Raynaud.

Inauguration du nouvel atelier/showroom robes de mariée créateur Montpellier

Le nouvel atelier de robes de mariée créateur à Montpellier

Il pleuvait, il faisait froid ce 26 janvier dernier, mais à l’intérieur du nouvel atelier, on était bien, au chaud, en bonne compagnie, au coeur d’une forêt imaginaire….

Merci à Valérie Raynaud pour ces merveilleuses images sur l’inauguration du nouvel atelier/showroom de robes de mariée créateur à Montpellier.

Merci à vous qui avez bravé les intempéries pour venir passer un moment dans notre forêt imaginaire, qui avez joué le jeu en vous parant de vert, venant parfois de loin, et ne tarissant pas d’éloges sur ce lieu, cette ambiance ; nos efforts ont été récompensés !!

Merci  à vous, la formidable équipe sans qui rien n’eut été possible :

Sarah Ménager pour son décor merveilleux ; Valérie Raynaud pour ces très belles images, Katia Poméon Adéquation mariage pour l’organisation et le bar à bonbon bio délicieux, Benoît Marius pour sa musique, Laure Wagenaar de Wantit pour sa dégustation de thés bios et ses graphismes, Paola Meloni de la Cuisine verte (évidemment !!) pour son buffet apéritif

Valérie Raynaud / Valérie Raynaud Photography / valerie-raynaud.com/ 06.79.18.19.83 / Montpellier

Sarah Ménager / Décoration Florale et événementielle / sarahmenager.com /  06 43 86 05 40 / sarahmenager@yahoo.fr /Carcassonne

Katia Poméon / Adéquation Mariage / adequation-mariage.fr/  06 61 70 13 77 / katiapomeon@orange.fr / Narbonne

Benoît Marius / Guitare /06 25 73 92 29 / benitodaragon@gmail.com / Ventenac Cabardès

Laure Waagenaar / WANTIT / wantit.fr/ 06 61 79 95 69 / Montpellier

Paola Meloni / La cuisine verte / 06 18 28 50 20 / lacuisineverte@yahoo.fr / Béziers

Interview de la créatrice de robes de mariée Marielle Maury

Etre créatrice de robes de mariée sur mesure implique aussi beaucoup d’autres activités que la création et la réalisation des robes de mariée. Cela nécessite, comme tout entrepreneur, de réfléchir à sa stratégie, son positionnement, ce que l’on a envie d’apporter en plus à ses clients…

Et il est important d’être bien accompagnée pour ce faire.  C’est dans le cadre d’un accompagnement par la  CCI de l’Hérault que cette interview a été réalisée, après un workshop en petit comité autour de la méthode dite du « Business model canvas », en français le « nouveau modèle économique ».

L’occasion d’entrer dans l’atelier de création de robes de mariée, de voir une partie du travail à la main, avec des techniques utilisées dans la haute couture, de voir quelques-unes des créations sur mesure, et pour celles et ceux qui connaissent déjà le lieu, de se replonger quelques moments au sein du salon d’essayage, douillet et accueillant.

Reportage réalisé par Olivier Brachard de l’agence Ma petite Industrie, photos des créations Valérie Raynaud

Choisir une robe de mariée adaptée à une (très) chaude journée d’été – robe de mariée créateur Montpellier

Un mariage à Montpellier en été, comme dans le sud de la France, est un des rêves de beaucoup de futurs mariés : cérémonie dans le jardin ou sur la plage suivie d’une belle fête illuminée de lampions sous les étoiles…

Mais l’été dans le sud (et ailleurs ! ), est souvent synonyme de fortes chaleurs. 35°C et au-delà sont des températures communes ; alors comment prévoir au mieux pour que sa robe de mariée à Montpellier ou ailleurs, soit adaptée à une chaude journée ? Car s’il y a un jour pour lequel il est nécessaire d’être à l’aise, c’est bien celui-là !

Comme la plupart des mariages se déroulent quand même en été, la question est souvent abordée avec la future mariée à l’atelier, dès le début de la création de la robe. Le confort ne doit pas être le dernier des critères, et il existe plusieurs solutions. Tout en gardant en tête de liste le style et le raffinement de la tenue !

Si vous êtes sensible à la chaleur, voilà un certain nombre d’éléments qui vous aideront à affiner votre choix.

Et le premier conseil bien sûr : n’hésitez pas à demander leur avis aux différents professionnels pour vous aider à anticiper au mieux cette question.

Les dentelles sont vos amies

Leur succès ne se dément pas, non seulement les dentelles sont tendance, mais elles sont parfaites pour un (chaud) mariage estival. Très logique puisqu’elles sont faites de « trous » et de motifs. De densité, forme et dessins variant à l’infini, (voir article « comment choisir sa dentelle »), elles habillent avec élégance tous les styles et toutes les morphologies.

La meilleure manière de les porter ⇒ directement sur la peau, pour faire ressortir le motif de la dentelle, en jouant sur la transparence

Le détail + + ⇒ choisir une dentelle légère, aérienne, que l’on sent à peine sur la peau, comme la dentelle Chantilly ou la dentelle de Calais à motifs légers

Les écueils à éviter ⇒ Bien choisir sa dentelle et ne pas lésiner sur la qualité :  demandez l’origine et préférez les véritables dentelles de Calais. Les dentelles bon marché, outre leur aspect « cheap », peuvent s’avérer peu agréables à porter avec la chaleur…

robe de mariée en dentelle dos nu

Une robe dos-nu

Là aussi la tendance rejoint l’aspect pratique : une robe de mariée dos nu, une robe de mariée décolletée dans le dos pour éviter les coups de chaud ! C’est beau, élégant, et il y a plusieurs manières de les porter.

La meilleure manière de porter un décolleté dos ⇒ un dos nu loose et très bas, pour un effet bluffant garanti (et très agréable à porter par temps chaud ! ). Plus près du corps et avec bretelles si vous avez besoin d’un minimum de maintien.

Le détail + + ⇒ une robe de mariée avec un décolleté dos sur-mesure, dessiné directement sur vous ! La meilleure manière d’avoir un décolleté qui tombera parfaitement et mettra en valeur le port de tête, la chute de rein, les épaules…. Et pour un look encore plus raffiné, un collier de dos, ou un cristal swarovski

Les écueils à éviter ⇒ ne pas céder à la mode si vous ne vous sentez pas à l’aise avec un dos nu ! Pour garder cet esprit de légèreté, optez pour un dos entièrement en dentelle, ou un crop-top / cardigan dans une très belle dentelle de Calais à passer sur votre robe. Un plus si vous souhaitez le reporter par la suite !

robe mariage pour cérémonie civile créatrice montpellier

Des matières légères et naturelles

Fuyez les matières synthétiques !! Polyester ou Nylon (que l’on retrouve plus fréquemment que l’on ne croit sur les robes de mariée !!) sont les matières les plus inconfortables quand il fait chaud. Choisissez une robe de mariée en matières naturelles, comme la soie bien sûr, mais également le coton ou le lin, voire la viscose. Portez la même attention aux doublures, car elles sont directement au contact de la peau.

Bien sûr le choix se portera sur les matières les plus légères, comme la mousseline, le crêpe georgette, l’organza, le tulle de soie…

La meilleure manière de les porter ⇒ une coupe sobre pour flatter la silhouette et mettre en valeur la beauté des matières,

Le détail + + ⇒ choisir ses matières en faisant faire sa robe de mariée sur mesure, jouer sur la légèreté des matières, l’ampleur, les superpositions et transparences

Les écueils à éviter ⇒ les soies plus « lourdes » comme le doupion, le radzimir, le satin duchesse, le damassé… sont magnifiques mais peuvent tenir très chaud ! Comme les couches de tulle multiples… Il faudra alors envisager une coupe de robe de mariée « aérée » (cf dernier paragraphe)

robe de mariée bohème chic de créateur haute couture

Une robe courte

Une évidence par temps chaud ! De la mini à la longueur aux genoux, en passant par la longueur au-dessus de la cheville, il y a énormément de variantes. Chaque silhouette y trouve son compte, du look le plus détendu avec une belle ligne en A, au plus chic avec les robes cintrées des années 50.

Mes versions préférées ⇒ une robe de mariée au look de Grace Kelly, en association avec une belle dentelle et des tissus légers, ou la version très moderne d’une robe de mariée dos-nu art déco, ultra-légère !

Le détail + + ⇒  ajouter une traîne ou une sur-jupe amovible : pour une version plus habillée et surprenante pour la cérémonie.

art-deco-wedding-dress

chaussures de mariée et accessoires

Chaussures

Oubliez les chaussures fermées ! De même que les bas. Même si l’on vous dit que les escarpins c’est plus chic, et que les bas, c’est quand même joli. A plus de 35°C on n’a qu’une envie, c’est de les enlever !

Il y a énormément de choix de la véritable tropézienne pour un look bohème aux sandales à talons plus  habillées, en passant par les peep-toe (juste ouvertes sur le bout des orteils), pour celles qui n’oseraient pas les sandales. En cuir de préférence, les porter avant le mariage pour les faire à votre pied et éviter les ampoules le jour J… Et pour celles qui sont sensibles à la chaleur (pied et chevilles qui gonflent), éviter les chaussures à bride sur la cheville.

Le must : osez vous faire faire une paire de chaussures sur mesure, le vrai sur-mesure, avec choix des matières, prise de votre empreinte de pied : design et confort absolu…

 

robe de mariage dentelle

Dessous

Les plus simples possibles, car vous aurez une robe légère et bien souvent de couleur claire. Le must : les invisibles sans couture, d’une couleur chair le plus près possible de votre carnation. Bien sûr, selon les décolletés, certaines se passeront de soutien-gorge (et s’adonneront au bronzage sans marque…). Attention aussi aux soutien-gorge adhésifs, les fortes chaleurs et la transpiration ne font pas toujours bon ménage avec l’adhésif .

N’hésitez pas à demander conseil, dès le début de votre recherche, car il existe différentes solutions dans la construction d’une robe de mariée sur mesure pour combiner soutien, structure et légèreté.

Voiles et parures de tête

Si vous portez un large décolleté ou un dos-nu et que vous souhaitez pouvoir le couvrir légèrement (pour la cérémonie par exemple), un voile de mariée en tulle pourra compléter votre tenue avec douceur et subtilité, tout en légèreté. Uni ou bordé d’une fine dentelle, longueur aux coudes ou version XXL, avec un peigne, une couronne de fleurs, une tiare… une multitude de choix pour s’adapter à chaque style !

Le must : la douceur et la légèreté incomparable d’un tulle de soie, avec une bordure de fine dentelle, assortie à votre robe de mariée

bride-veil-lace

Cependant….

« je veux une robe de mariée structurée »

Vous ne vous sentez pas à l’aise dans une robe fluide, vous préféreriez une robe plus structurée, avec plus de maintien. L’accent sera alors porté sur le buste en utilisant des coupes structurées et des tissus avec de la tenue, alors que le bas de la robe pourra être travaillé avec plus de légèreté.

«  je veux une robe de mariée avec des manches »

Pour le côté chic ou parce qu’on souhaite couvrir ses bras, les manchettes, manches courtes, manches trois quart ou longues habillent une tenue. Préférez bien sûr la dentelle, pour le raffinement mais également la légèreté.

Une autre alternative : de larges manches en mousseline ou tulle, telles les manches papillon ou manches pagode. Il existe de nombreuses possibilités selon le style de la robe, demandez conseil !

«  je veux une robe de mariée évasée, avec du volume »

Malgré tout, votre rêve à vous, c’est une robe évasée, volumineuse, et tant pis pour la chaleur. Préférez un haut bustier, ou décolleté dos et bras nus, et optez pour un jupon cerceau pour donner du volume, plutôt qu’un empilement de couches de tulle. Cela vous maintiendra « ventilée » un minimum !! Et autant que possible, éviter les tissus synthétiques…

robe de mariée évasée et légère nimes

Crédits photo  : Valérie Raynaud, Alex Tome, Lucie Py, Aurélie Demarez (Lili Click), En compagnie des perdrix

Une mariée bohème en hiver

Robe de mariée bohème et cape sur mesure pour l’hiver

L’année dernière, la saison des mariages a commencé tôt avec un très joli projet hivernal : la création d’une robe de mariée bohème en crêpe de soie et dentelle, et sa petite cape assortie en laine doublée de fausse fourrure toute douce… car un 31 janvier, impossible de faire l’impasse sur une pièce qui va tenir chaud, même dans le sud !

Dentelle et crêpe de soie, valeurs sûres du chic bohème, même en hiver !

Une robe de mariée d’hiver, c’est un peu comme une gourmandise, d’autant plus délicieuse que c’est en général peu courant.

Cette robe à la ligne élancée, coupée dans un crêpe de soie un peu plus épais que pour une version « estivale », donne la part belle à une dentelle Chantilly aérienne, mettant en valeur le dos en dentelle travaillé en totale transparence.

Cordelette au fil d’argent et perles de verre : le chic des détails raffinés

Les détails raffinés donnent le ton des finitions : une cordelette assortie au coloris de la cape, tissée de fils d’argent, borde l’encolure et se poursuit dans le dos formant un pendentif avec des perles de verre réfléchissant la lumière.

De délicats boutons en verre transparent, chinés en brocante, ferment le dos de dentelle. Le bas de la robe, sobre devant, s’orne de plis harmonieux dans le dos, donnant de l’ampleur à une légère traîne.

Une cape d’hiver en flanelle pour réchauffer la mariée avec style

Il était bien sûr primordial de trouver un complément de tenue pour tenir chaud à la mariée à l’extérieur. Un élément important pour la mariée : pouvoir reporter la cape par la suite, avec une robe, ou avec un jean ! Son choix s’est porté sur une très belle flanelle de laine Made in France, d’un joli coloris taupe-rosé, assortie d’une très belle (fausse) fourrure de couleur ivoire, pour la chaleur et la douceur !

Cette cape d’hiver en flanelle aux lignes nettes, adoucies par la fourrure, a été créée pour mettre en valeur la coupe de la robe. Des découpes travaillées, un pli creux au dos, un col officier et des détails raffinés lui donnent un style unique, masquant momentanément le haut de la robe… pour découvrir le haut en dentelle une fois la cape enlevée !

Une très jolie tenue pour une mariée bohème vraiment adorable, qui s’est totalement prise au jeu de la création sur mesure, et qui m’a fait confiance tout au long de son projet.

Reportage en images le jour du mariage par Valérie Raynaud photography ; coiffure Céline Carles coiffure ; mise en beauté et maquillage Teva Quesada maquilleur ; bouquet Perols Fleurs

Et quelques photos prises lors de la traditionnelle prise de vue de livraison de la robe (photos atelier en compagnie des perdrix)

Mariage d’hiver entre New-york et Montpellier

Un mariage d’hiver aux tons lumineux

Voilà presque un an maintenant que Jennifer et Xavier se sont dit oui, avec famille et amis, entre Clermont l’Hérault et Pézenas. Une jolie fête sur plusieurs jours, la famille de Jennifer venant des Etats-Unis.

Un joli mariage hivernal, avec pour thème de fond de la réception du samedi, une forêt enchantée, des tons gris, argent, bleutés… une mise en scène lumineuse orchestrée par Histoire d’Ange Mariage au restaurant Côté Mas

Pour les tenues (car il y en avait 3), ce fut une vraie collaboration, pour un résultat des plus personnalisés et des plus original, chargés de sens et d’émotion…

Jennifer a reçu d’une de ses grands-mères, femme du monde à New York, des tenues de couturier d’une qualité exceptionnelle… Plus précisément une robe et un manteau qui représentent pour elle des souvenirs particuliers. Nous avons donc pour les deux premiers moments du mariage travaillé sur ces pièces vintage, et pour la partie « soirée » du mariage, créé une robe lumineuse brodée de sequins, évoquant l’hiver.

Une robe de cocktail vintage pour la réception en famille

Cette robe originale par son damassé couleur noir/doré, et dont le haut en velours noir était en parfait état, correspondait à la stature d’une femme des années 50. J’ai donc refait un haut en velours de soie noir, à l’identique, mais aux mesures plus actuelles et élancées de Jennifer. Un résultat bluffant, et so chic ! Et un vêtement chargé de sens et d’histoire(s) pour recevoir sa famille le vendredi soir avant la noce.

Un manteau de mariée vintage rebrodé pour le mariage civil

Un autre trésor, ce manteau tellement années 60, au graphisme marqué, et à la coupe sublime ! Seulement quelques ajustements à faire sur les fermetures, et c’était parfait pour la cérémonie civile. Pour apporter une touche de lumière et de personnalisation, des éléments de montre ancienne provenant de son autre grand-mère (toujours du sens !!) et des cristaux Swarovski ont été brodés sur les motifs. Un effet « waouh » garanti, et un look vintage qui a remporté beaucoup de succès pour la cérémonie civile !!

Une robe de mariée d’hiver couture, comme saupoudrée de givre

Et enfin, pour la soirée, une robe inspirée par l’hiver, le givre, la lumière… Un organza de soie gris pâle joue avec la lumière renvoyée par les sequins argent brodés sur le dessous de la robe, et formant ainsi une trame qui va décroissante, pour ne retrouver plus que quelques sequins sur le haut de la robe, rehaussés ça et là de perles « cristal », scintillant comme du givre. Un patient travail à la main pour donner cet effet ; découpes, coutures invisibles, broderies… Mais un résultat tout en subtilité qui joue merveilleusement bien avec la lumière….

Prochaine étape de l’histoire : la cérémonie à New York, dans la famille de Jennifer !

Voilà le résultat en images ! Les photographies du jour J ont été prises par Catherine Changarnier

Merci Jennifer pour cette belle aventure et beaucoup de bonheur à vous tous !!
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google